Pour sa nouvelle exposition chez Kamel Mennour, la lauréate du prix Marcel Duchamp 2013, Latifa Echakhch déploie un faux-ciel de théâtre qui aurait subi les assauts d’un abandon, d’une révolution ou d’un tremblement de terre et au devant duquel tous les hommes auraient quitté l’avant-scène. A cette lourde retombée du plus léger des éléments s’oppose...