L’artiste et philosophe coréen Lee Ufan, tête de proue des mouvements Mono-ha et Dansaekhwa expose chez Kamel Mennour un nouveau « relatum » après ses installations cet été à Arles et au Musée de la Chasse et de la Nature. Pierre, gravier, sable et peinture se partagent un espace éminemment tellurique (rue du Pont de Lodi). Sa...