Promis à la destruction pour devenir un hôtel de luxe, le Carré « Bonnat » assurait depuis 25 ans des ponts entre l’art contemporain et les collections classiques du musée bayonnais lui ayant prêté son nom. Passons sur cette tentative pour le moins hardie de gentrification d’un quartier populaire (le Petit Bayonne), sachant que ses activités intégreront le...