Dans un peu plus d’un mois Coachella, probablement le plus grand festival du monde, ravira la jeunesse dorée de Californie à quelques encablures de Palm Spring… dans le décor ahurissant d’un terrain de polo en plein désert. Plus de 100 000 spectateurs pour une programmation éclectique plutôt portée sur la découverte et les sensations indie, électro et rock du moment (Crystal Castles, Late of the Pier -photo-, The Presets, The Liars -photo-, Fleet Foxes -photo-) … contrebalancée par la présence de poids lourds mainstream indispensables au gigantisme que le festival a atteint en quelques années tels que Paul Mac Cartney ou The Cure… Retour en photo sur une édition 2009 enfiévrée et éprouvante avec quelques déceptions (MIA presque mécontente d’être sur la scène principale, Fleet Foxes coupés sur leurs derniers titres par cette même scène au son envahissant, Morrissey la quittant pour cause d’incompatibilité végétarienne avec les relents des barbecues -sic- !) et des moments de bravoure du côté des tentes annexes (The Presets possédés, MSTKRFT détonnants, Late of the Pier en clôture explosive 3 semaines après leur impressionnante performance au Bowery Ballroom de New York).

Et pour 2010, à part la daube intersidérale Muse, le gros de l’affiche donne déjà envie de partir à la nage et en stop pour y assister : Jay-Z, LCD soundsystem (oui, oui en tête d’affiche), Them Crooked Vultures et Faith No More (après leurs sensationnelles prestations parisiennes à Rock en Seine), Gorillaz, Pavement et Thom Yorke… Le plus francophile des festivals US accueillera également Charlotte Gainsbourg et les inévitables et très attendus Phoenix… Nos coups de cœur iront à ceux dont on vous a parlé récemment dans les pages de REDUX (Beach House et Fever Ray)… Peut-être les Passion Pit en espérant qu’ils soient plus en forme qu’à Rock en Seine… mais pas vraiment MGMT désolé, ils nous ont trop déçus avec leurs concerts à la limite du play-back. On se rabattra sur les vétérans de Yo La Tengo, De La Soul, Echo and the Bunnymen, Bad Lieutenant (ex-Joy Division et New Order) et Devo. Il ne faudra pas louper les Old Crow Medicine Show, le groupe de Tennessee préféré du skateur-poète Scott Bourne dont on adore leur reprise de Dylan, Wagon Wheel…
The Liars

Fleet Foxes
Chloé Sévigny
Mehdi, Some et Gaspard

Late of the Pier

crédits photo : EL & B. Gago