Le 63e festival de Locarno (Suisse) s’est ouvert hier sous la présidence d’Eric Khoo, le réalisateur de Singapour présent l’année dernière à Cannes avec My Magic et la direction d’Olivier Père, nouvellement installé sur les berges du Lac Majeur depuis qu’il a quitté ses fonctions à la Quinzaine des Réalisateurs. Le jury réunit également les acteurs Golshifteh Farahani (Iran) et Melvil Poupaud (France), ainsi que les cinéastes Lionel Baier (Suisse) et Joshua Safdie (USA).

Si, à son habitude, le festival privilégie la découverte et cette année plus particulièrement, la jeunesse –beaucoup de premiers films donc–, on retrouve Christophe Honoré (Homme au Bain), Isild Le Besco (Bas-Fonds) et Bruce LaBruce (L.A. Zombie) en compétition internationale. A noter la présence d’un film de science-fiction allemand, Womb, avec Eva Green.

L’autre section-reine de la Piazza Grande a ouvert hier avec le film de Benoît Jacquot, Au fond des bois. Dans cette section, on attend Cédric Anger (L’Avocat), Quentin Dupieux (Rubber), Cyrus avec l’immense John C. Reilly. Ainsi que  le vétéran Francesco Rosi (Uomini Contro) qui recevra un Léopard d’honneur pour l’ensemble de son œuvre le 13 août.

Il faudra également compter sur la rétrospective  Ernst Lubitsch ainsi que sur la présence de Jia Zhang-ke, Bertrand Bonello, Jean-Marie Straub, Luc Moullet, et Philippe Parreno entre beaucoup d’autres et ce, jusqu’au 14 août.

Redux sera sur place pour découvrir avec vous ces sélections appétissantes… A suivre sur ce blog ces jours-ci… Et dans quelques semaines dans nos pages imprimées…