Le dj Nicolas Jaar et le guitariste Dave Harrington s’étaient rencontrés à Berlin, retrouvés à New York pour créer le projet Darkside et avaient sorti un premier EP d’influence krautrock et psyché. Les deux se sont offert le luxe de remixer et de réinterpréter entièrement le Random Access Memories et de conférer au 4ème album des Daft Punk un côté obscur et industriel que sa bonhommie funky nous avait jusque là dissimulé.