L’artiste Mohamed Bourouissa a multiplié les expériences autour des symboles les plus insolites de la culture urbaine, façonnant des pièces à l’effigie du rappeur Booba en collaboration avec l’Hôtel de la Monnaie, en explorant la culture post-tunning et tribale des cavaliers de Philadelphie ou la notion de transaction, de deal, à l’aune du capitalisme triomphant. Retour sur l’entretien qu’il nous avait accordé en 2011 et sur deux de ses expositions récentes dont « Hustling » est déclinée au Musée d’art moderne de Paris autour de son film Horse day et à Londres chez kamel mennour.

 

« Urban Riders » jusqu’au

« Hustling » jusqu’au 26 février