Pour sa nouvelle exposition chez Kamel Mennour, la lauréate du prix Marcel Duchamp 2013, Latifa Echakhch déploie un faux-ciel de théâtre qui aurait subi les assauts d’un abandon, d’une révolution ou d’un tremblement de terre et au devant duquel tous les hommes auraient quitté l’avant-scène. A cette lourde retombée du plus léger des éléments s’oppose la remontée aquatique de trois toiles où se sont créés, par absorption, des paysages aléatoires. La jeune artiste nous donne dans ce film quelques clés d’un parcours cohérent débuté il y a plus de dix ans.


« All around fades to a heavy sound » galerie kamel mennour, 6 rue du Pont-de-Lodi, Paris 6ème jusqu’au 22 mars.