Promis à la destruction pour devenir un hôtel de luxe, le Carré « Bonnat » assurait depuis 25 ans des ponts entre l’art contemporain et les collections classiques du musée bayonnais lui ayant prêté son nom. Passons sur cette tentative pour le moins hardie de gentrification d’un quartier populaire (le Petit Bayonne), sachant que ses activités intégreront le bâtiment des affaires maritimes juste à côté du prochain complexe de cinéma indépendant de l’Atalante rive droite – ce qui n’est pas totalement incohérent en matière de synergie culturelle –.

Le festival Black & Basque et le 9ème concept depuis longtemps amis et associés ont donc décidé d’investir le lieu pendant 5 jours avec une liste variée d’artistes invités : du vétéran Hervé Di Rosa à Lx.one déjà connu dans la région pour un projet éphémère voué à la destruction (« 40 jours »). Ils sont accompagnés de membres du 9ème tels que Jerk 45, Jeykill, Lapinthur et son fondateur Stéphane Carricondo ainsi que de nombreux artistes du cru (Patxi Lascaray, Gonzalo Etxebarria…). Un feu d’artifice créatif pour un baroud d’honneur bien mérité.

« Résidence avant destruction » au Carré, 9 rue Frédéric Bastiat, Bayonne du 1er au 5 octobre.

IMG_6564