redux50

Signée par Remi Rough, la direction artistique du nouveau Redux oscille entre un constructivisme pop et de lointains échos graffiti. Au sommaire de ce 50e numéro :

Musique :
House of Wolves alias Rey Villalobos, loup solitaire made in California qui, d’album en album, s’éloigne toujours plus de la meute de songwriters folkeux servant la même soupe sirupeuse et sans saveur.
Otzeki, un duo au son générationnel en quelque sorte, qui devrait permettre aux Millenials et aux babies de la Génération Z d’exorciser leurs maux entre narcissisme forcené et besoin de se relier à soi et aux autres.

Art contemporain :
25 ans de 9e Concept, l’occasion pour Stéphane Carricondo, membre fondateur, de revenir sur plus de deux décennies d’inventivité et d’innovation, de dispositifs ingénieux en installations éphémères.
Anne-Charlotte Yver : entre tensions voilées et relâchements suggestifs, entre maîtrise et chaos, sa pratique sculpturale affiche une apreté formelle.

Photographie :
Dust to Dust, le Burning Man par César Ancelle-Hansen.
Lost Vegas, les vixens règnent sur la cité du jeu, par Brooke Olimpieri.
Tous les matins, un essai beauté par Mélanie Elbaz.

Feuilleton :
La Vie contemporaine par Odone Moreau.

Toute la distribution actualisée ici.