Arnaud Rebotini. Photo : EL.

Arnaud Rebotini a été invité par REDUX vendredi 31 octobre à Biarritz avec sa formation rock BLACK STROBE.

Précurseur de Justice et de beaucoup d’autres ayant su marier les machines et les guitares, la formation du DJ culte du Pulp sait porter un gros son jusqu’à faire tressaillir les salles de concert pour les changer en dancefloors. Grâce, notamment à ses variations infinies mâtinées d’électro. Avec des titres ravageurs tels que la reprise consacrée d’I’m a Man ou des nouveaux rites tels que l’évocateur Monkey Glands, BLACK STROBE a imprimé son style entre deux époques en défendant avec générosité une bonne part de son nouvel album, sorti début octobre : Godforsaken Roads.
Arnaud Rebotini en interview dans REDUX#42 (avril 2013)

Les Argentins de CAPSULA ont, quant à eux, ouvert le bal avec majesté grâce à une prestation quelque part entre The Cramps, The Stooges et The Ramones. Qualifiés récemment par David Fricke (Rolling Stone magazine) de « meilleure surprise live » du dernier festival South by Southwest, ils ont marqué une nou

En interview dans REDUX #46 (automne 2014).

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Thierry Loustauneau.

Photo : Thierry Loustauneau.

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Alain Cazenave.

Photo : Alain Cazenave.

 

Interview d’Arnaud Rebotini dans REDUX#42 (printemps 2013)