« Vies de singes » est la nouvelle exposition au thème prémonitoire de Claude Lévêque chez kamel mennour. Vernie le 17 octobre dernier, elle présente une série de cages de métal pareilles à des jardins d’enfants qu’une ampoule faiblarde éclaire tant qu’elle peut alors qu’un souffle d’asthmatique résonne. Dans la salle supérieure de la galerie, sur un...